Quand quelqu'un bouge - Collectif De La Bascule

Bascule. n.f (de basse et anc. Fr. baculer, frapper le derrière contre terre)
Agrès de cirque fait d’une planche montée sur un axe qui lui donne un mouvement de bascule. Le principe de la bascule est de réaliser des sauts périlleux et acrobaties aériennes. La bascule hongroise permet de sauter très haut.

"Quand Quelqu’un bouge… les immobiles disent qu’il fuit, Jacques Brel nous l’a soufflé. C’est de nos visions du cirque qu’il s’agit, souvenirs souverains pour faire croire, faire semblant, douter, vouloir jouer avec la réalité, avec la liberté que l'on s'octroie, autant que le monde joue de nous. On va danser à petits pas cadencés alors que l'heure est grave, pour revenir au cirque. Car c'est bien de cela qu'il s'agit et nous le déployons selon notre vision. Ironies ou heures graves, les temps changent, et une mobylette m11contact 1981 ramène toujours sur le droit chemin.

Le CDLB est né d’une volonté de faire vivre le cirque en l’emmenant partout, dans la ville et dans les campagnes. Notre propos s’exprime à 360°, en rue ou sous chapiteau."

crédit photos : Johanna Prevet

L'équipe
spectacle crée par Fanny Alvarez, Antoine Guillaume, Karim Messaoudi, Marius Ollagnier, Maxime Reydel,
avec la collaboration artistique de Michel Cerda,
création musicale : Alexandre Belando
création lumière  : Samuel Savart-Mikcha,
création costumes : Solenne Capmas
regard chorégraphique  : Johanne Saunier
direction production et diffusion : Samira Boukhnous