Girafe / Cie NO

Création 2019

« Deux explorations, le mouvement et le son dans un ventre de bois. »

Girafe, c’est la rencontre de deux êtres vivants.
L’un acrobate aérien, et l’autre bruiteur/musicien, qui produisent ensemble un moment intime et contemplatif.

Projet d’improvisation de ces deux corps autour d’une structure en bois, créant des liens entre l'abstrait et le concret. Ces corps proposent une riche intensité acrobatique, musicale et émotionnelle. L’équilibre entre l’écoute, l’exploration et la réinterprétation de cet être animal est le motif d'inspiration et de recherche.

Instance scénique mettant en valeur le monde du bricolage, les sons, les corps et les formes, l'introspection et le danger extérieur. 


Equipe. De et avec Charles Dubois et Alvaro Valdès. 
 

Note d'intention.
"Notre univers se développe à partir de l'agencement des morceaux de bois entre eux. Celui-ci crée l'image d'un être animal, devenu au travers de l'oeil extérieur, la figure d'une Girafe.

A partir de cette qualification, nous travaillons autour de l'animal girafe. Sa physionomie singulière, sa hauteur, son poids, sa façon d'être vigilante, son regard permanent sur son environnement ainsi que son aptitude à observer plus loin que les autres animaux, lui confère une conscience amplifiée de son espace. De cette observation, nous réinterprétons ces différentes notions en travaillant sur la spontanéité, le moment présent, l'équilibre fragile entre la puissance d'un mouvement et la délicatesse d'un équilibre.

De cette recherche découle notre questionnement  : Qu'est-ce qu'une girafe?

Le travail créatif du corps est porté par l'être animal, la manière de se mouvoir, le regard qu'il porte sur l'horizon, et le contraste entre la force d'une figure et sa vulnérabilité face à son habitat naturel. Tout cela s'exprime au travers d'une sensibilité, d'une relation avec la matière et d'un imaginaire propre proposant différents états émotionnels laissant une part d'interprétation au public."
 

Alvaro Valdés (metteur en scène et interprète). 
Artiste de cirque diplômé en 2013 de l’école « Circo del Mundo » au Chili

De 2013 à 2016, il intègre le Circo Chile comme interprète et directeur artistique. Intéressé par la recherche et à la réflexion autour du cirque sur la scène, il développe depuis des années, un travail de recherche sur l'aérien, avec pour objectif de trouver un matériel propre et singulier entre la fluidité et l’acrobatie sur les agrès. Toutes ses explorations sont guidées par le cirque et la danse. Il questionne la surface, et cherche à habiter un corps ou un objet de la manière la plus organique possible.

Artiste-créateur, il travaille à partir de la mémoire émotive comme base créative, qu'il interprète dans divers travaux de cirque et de danse contemporaine. Alvaro est créateur des œuvres comme Flagelo, Enantiodromía et Habitar, soutenus par le Consejo de la Cultura y las Artes de Chile. En 2015, il s'installe en France et collabore comme artiste de cirque avec la Cie Ordinaire d’Exception et comme regard extérieur avec la Cie Lunatic et la Cie Inhérence.

Charles Dubois (compositeur, constructeur et interprète)
Il a débuté dans les studios de TCV, puis rejoint le Studio Gühmes en tant que bruiteur et mixeur.

En 2009 il rejoint Iduun, collectif art de la scène et numérique. Il accompagne Barthélémy Antoine Loeff sur une performance audio vidéo, Exil. En 2010, le collectif crée le spectacle Kadâmbini ( finaliste du prix Paris Jeune Talent en 2011) qui mélange nouvelles technologies, trucs et astuces du théâtre et du cinéma. Le spectacle tourne en France et à l’étranger (Mapping Festival de Genève, Gaîté lyrique à Paris).

En 2012, Charles intègre le collectif Aux Temps d’Alex qui propose un live interactif mêlant vidéo, musique et bruitages en direct, associé à une déambulation.
En 2015, Charles rejoint l’Académie Fratellini comme régisseur son auprès des compagnies Eponyme, Un loup pour l’homme, J.Thomas...

La même année, il participe à la création d'un spectacle jeune publique, Blind, avec la compagnie 2B or Note.
En 2016, il rejoint l’équipe de la (Cie) SID et devient régisseur et créateur son de L’Ironie d’un Saut.

La même année, il travail aussi sur la pièce La Source des Saints, mise en scène par Michel Cerda, compagnie Le Vardaman. A l'été 2017, il rejoint Alvaro Valdés sur le projet GIRAFE. 

Maïwenn Cozic (création lumière)
Diplômée du CFPTS en 2015 comme régisseuse lumière, elle se forme en alternance au Forum du Blanc Mesnil puis à l’Académie Fratelilini.

Entre 2015 et 2017, Maïwenn assure la régie des spectacles « L’Homme en bois » de la Cie les Objets Volants, « Le soulier de satin » de l’Ecole Claude Mathieu, du Festival Aubad’ô battage, de la Cie Soralino et des spectacles « LIV » et « Occupé ! » de la Cie Bouche Bée. En 2016 et 2017, elle fait la création lumière du spectacle « Ou » des 2ème année de l’Académie Fratellini, du « Retour des papillons » des 3ème année de l’Académie Fratellini et du « Projet.PDF ».

Depuis 2015, elle travaille régulièrement comme technicienne lumière à l’Académie Fratellini, au Théâtre des Amandiers, au Théâtre de l’Odéon, au Musée d’Orsay ou aux Plateaux Sauvages. Maïwenn a réalisé les décors et structures des spectacles « Concerto pour camionneuse » de Marion Hergas, de « Quarthé » de la Cie Soralino et plusieurs réalisations pour la Cie Ordinaire d’exception. 

Andrès Labarca (regard extérieur)
Après une première formation en 2008 à l’Ecole Nationale de cirque de Rio de Janeiro au Brésil, Andrès arrive en France en 2009 où il obtient un brevet artistique et technique des arts du cirque de L’ENACR de Rosny Sous Bois puis en 2013 un diplôme des arts du cirque du CNAC de Chalons en Champagne. 

Lors de ses études, il se spécialise en équilibre sur les mains. Il est interprète pour plusieurs Compagnies en France : KIAï pour les spectacles « OFF », « CRI » et « RING », pour Naïf production sur « Des gens qui dansent », In Vitro pour « Amon corps défendant », Beau Gestes pour « One Shot » et avec les Hommes Penchés pour « TETRAKAÏ ». Au Chili, il s’atèle à la mise en scène de deux spectacles : « Proyecto Diogenes » et « Ni desnudo ni bajando la escalera ».

Avec le soutien du Ministère de la Culture/Drac Ile-de-France, de la Région Ile-de-France, de la ville de Nanterre, du département des Hauts-de-Seine, de l’Office franco-allemand pour la jeunesse, des Noctambules à Nanterre, de la Coopérative De Rue et De Cirque, de Sham Spectalces Le Bourget.