R-C / Cie C&C

ou La conquête de l'inutile (création)

Performance dansée pour l'espace public

R-C interroge la dynamique du recyclage en en donnant à vivre une expérience par le corps, une incarnation chorégraphique. Il s’agit de mettre en branle une danse obstinément répétitive, laisser le mouvement se dérégler jusqu’à sa déstructuration, jusqu’au changement de sa fonction. Presage d’une possible transformation ou d’une mort annoncée.

Et si le corps, mortel, pouvait devenir l’unique issue ? Une issue joyeuse. Mourir pour continuer à vivre. Nous allons fabriquer R-C autour d’un leitmotiv dansé et spatial. Nous tisserons un récit chorégraphique narrant l’histoire de trois figures oscillant entre guerriers urbains, Don Quichotte des temps modernes et icône plastique. Le trio s’engage à lutter, à survivre, à parader, à mourir, à ressusciter et…à tout recommencer. 

R-C cherche une sortie, une issue. Une utopie à travers la danse.  

Equipe. Un projet de Stefania Brannetti et Silvia Di Rienzo. Performeurs : Stefania Brannetti, Silvia Di Rienzo, Alexandre Thery. Musique : Daniele Guaschino.

Production Cie C&C. Avec le soutien de la Région Ile-de-France (dispositif d'aide à la résidence territoriale), la Coopérative De Rue et De Cirque, Vertical Détour I Le Vaisseau. Accueil en résidence : Nil Obstrat, CND Pantin, La Chapelle/Cie YMA, le Théâtre des Roches.

COMPAGNONNAGE. Après la diffusion de Vachement DeHors en 2018 et Arbor Erit en 2019, la compagnie C&C est accompagnée par la Coopérative De Rue et De Cirque tout au long d’une année. Découvrez R-C ou la conquête de l'inutile, création 2020 dans le cadre de la saison de printemps. Un projet de territoire sera développé tout au long de l’année en direction des habitants et partenaires.

La Compagnie C&C naît en 2012 de la rencontre entre les artistes chorégraphes Stefania Brannetti et Silvia Di Rienzo et de leur désir de créer des formes performatives pour l'espace public. Pour C&C, la performance se rapproche du rite (participatif) et invente une nouvelle écologie de la relation au sein du système danseurs-spectateurs-environnement. Partant d’une préoccupation commune face aux problèmes écologiques et à la façon dont la société contemporaine s’y confronte, elles développent des formes qui interrogent en profondeur la relation entre l’homme, l’animal et la nature. La danse de la compagnie C&C est une danse engagée, soutenue et très physique, énergétique, dédiée à la rue.

En utilisant le réel et partant du réel : elle y prend ses appuis et joue avec cet environnement concret et changeant, de la pluie au soleil tapant, du béton aux frondaisons d’un espace naturel. Elle fend la réalité pour y faire apparaître des plastiques en mouvement, des personnages hybrides aux corps hyper engagés guidés par un imaginaire, une fantaisie, un récit. À la fois légère et caustique, loufoque et poétique, sérieux et plein d'humour, les objets chorégraphiques de C&C deviennent des entités singulières, inclassables.

« Nous ne cherchons nullement à adapter nos spectacles à l’extérieur, mais bien à créer pour la rue des formes inconcevables à l’abri d’un théâtre. Il s’agit de s’appuyer sur la nature, l’architecture, la proximité du public comme acteurs de la performance. Avoir pour régie-lumière le ciel et ses incertitudes, laisser à l’espace le pouvoir d’adapter la création, la remodeler, jouer au présent avec les différentes facettes de l’espace public... Notre démarche se veut un acte artistique engagé qui affirme que le spectacle peut être partout et pour tous, dans la défense d’un art public ». Stefania & Silvia