Tôle Story / Cie d'Elles

Répertoire d'un chaos

Tôle Story, c’est l’histoire mémorable et mythique de Métal Clown,
le spectacle le plus démesuré du cirque contemporain.

La bourrasque va souffler, la tôle va siffler, la tronçonneuse va brailler, le chaos et le rêve vont débarquer !

Equipe. Co-autrices : Yaëlle Antoine et Pascaline Hervéet, épaulées de Marie Nimier. Metteuse en scène : Yaëlle Antoine. Scénographie/constructeur : Oliver Zimmermann. Compositrice : Pascaline Hervéet. Réalisation et montage vidéo : Sofia Antoine. Prise de son et régie : Didier Préaudat. 


Depuis ses débuts, la Compagnie d’Elles réécrit en mêlant les arts ainsi que les sources documentaires autant de portrait de personnes que d’oeuvres, forgeant par ce style hybride mais profondément acrobatique une identité artistique singulière. Avec Tôle Story, c’est pour la première fois à un mythe circassien que la compagnie s’attelle en proposant une réécriture exposée et déambulée de Metal Clown, oeuvre du répertoire circassien créée par le Cirque Archaos il y a 25 ans de cela.

En investissant des espaces non dédiés, la compagnie participe à la transmission de ce patrimoine immatériel que représente l’aventure d’une compagnie fondatrice du cirque contenporain. Elle tisse un espace imaginaire entre savoirs et vérités confrontant au contenu livresque et historique, une version humaine, inédite, singulière d’une compagnie qui révolutionna les pistes du monde et inspira le Mad Max de George Miller. 

Yaëlle Antoine. 
Formée à l’école Annie Fratellini et au Lido, Yaëlle travaille avec les Colporteurs et le Cirque Désaccordé. Elle écrit sa première pièce de cirque « Lames Sœurs » (prix Beaumarchais) en 2007, premier opus d’un triptyque qui se poursuit avec « Parricide Exit » et « 777 ». En 2009, répondant à une proposition d’Avignon Off, elle crée « Fratrie » remix survolté de différents textes de Koltès et elle met en scène le sujet à vif de Ludor Citrik : « la nudité du ragoût » (In d’Avignon).

Elle expérimente des fuites radiophoniques et circassiennes inspirées du roman « La fuite à cheval très loin dans la ville » de Koltès ou met en cirque un texte écrit sur mesure par Marie Nimier « La violence des potiches ». Depuis 2011, Yaëlle entreprend différentes actions en prison, intervient sur des labos mêlant LSF et mouvement circassien, mène des commandos circassiens. Professeur référente-fil & contorsion de la formation professionnelle du Lido, Yaëlle réfléchit à la mise en place d’une formation continue spécifique dédiée aux professionnels en activité.
 

 Production : Cie d’Elles associée à la Verrerie PNC d’Alès. Coproduction: EPCC Pôle National Cirque et Arts de Rue d’Amiens, La Grainerie, atelier de Fabrique Artistique Cirque et Itinérance, Balma/Toulouse Métropole. Soutien à l’écriture : Projet Lauréat de la Bourse SACD «Processus cirque» en partenariat avec L‘Académie Fratellini–Lauréat de la Bourse à l’écriture pour les arts de la rue et du cirque en collaboration avec la SACD France et Belgique à Latitude 50, Marchin(B). Soutien à la Résidence : Conseil Départemental du Gard–Résidence au collège Jean Moulin, Alès. Soutien à la diffusion : Réseau en Scène (Languedoc Roussillon).